La Solitaire Urgo Le Figaro - 2e Etape - "Dénouement cette nuit"

Publié le par Xavier Macaire

La Solitaire Urgo Le Figaro - 2e Etape - "Dénouement cette nuit"

Le passage de l’Occidentale de Sein a réservé quelques surprises. Entre vents faibles et courant forts, certains se sont, en effet, pris les pieds dans le tapis, à l’image de Sébastien Simon. Leader depuis le départ de Gijón, le jeune marin s’est ainsi vu reléguer au-delà de la 10e place avant de remonter en 5e position, ce mardi matin. En résumé, la nuit a été compliquée, en particulier pour la tête de flotte qui s'est largement resserrée à moins de 24 heures de l’arrivée. En ce qui le concerne, Xavier Macaire a profité de l’occasion pour remonter de la 29e à la 24e place, même si son écart au premier reste inchangé (18 milles). « Le plus frustrant c’est, effectivement, de voir les camarades si loin devant. Je suis mécontent de les voir passer l’Occidentale 1h30, voire 2h avant moi. C’était l’étape de tous les dangers au départ et cela semble se confirmer », a indiqué le skipper de Groupe SNEF lors d’une vacation officielle. Pour tenter de recoller au score, le navigateur le sait, c’est surtout cet après-midi qu’il va avoir une petite carte à jouer. De fait, pour l’heure, lui et ses adversaires progressent en direction de Belle-Ile dans un flux de nord-est soufflant entre 10 et 15 nœuds, portés par une longue houle, mais en deuxième partie de journée, entre le plateau des Birvideaux et Concarneau, l’évolution de la situation météorologique va devenir complexe et rendre difficile leur progression. De quoi perturber la hiérarchie une nouvelle fois, surtout qu’à proximité des côtes l’opposition du faible flux synoptique à la brise va également engendrer des risques de pétole temporaire. En bref, les derniers milles s’annoncent un peu délicats mais cela peut, potentiellement, faire les affaires de Xavier. Verdict en milieu de nuit prochaine.

Commenter cet article