La Solitaire Urgo Le Figaro - 4e Etape - "Garder la tête froide dans la pétole"

Publié le par Xavier Macaire

La Solitaire Urgo Le Figaro - 4e Etape - "Garder la tête froide dans la pétole"

L’entame de cette quatrième et dernière étape de la Solitaire Urgo – Le Figaro s’annonçait délicate. Elle l’est. La preuve : à la mi-journée ce mardi, Xavier Macaire et ses 42 concurrents évoluent au large de la pointe du Raz, n’ayant ainsi avalé qu’une petite soixantaine de milles depuis leur départ de Concarneau, hier à 15h07. De fait, entre pétole et courants, les premières heures de course n’ont pas été simples, certains ayant même été contraints de sortir les mouillages. Le hic, c’est que ça ne va pas s’arranger tout de suite. La situation météorologique pour les prochaines 48 heures a, malheureusement, nettement évolué par rapport aux prévisions d’hier. Les conditions de bordure anticyclonique font place désormais à des conditions faiblement dépressionnaires liées à la circulation de minimums entre le nord du golfe de Gascogne et le nord-ouest de la France. A la clé, une persistance de conditions de vent faibles et variables en mer d’Iroise et dans l’ouest dans la Manche. En clair, cela signifie que dans les heures qui viennent, hormis un petit mieux dans la soirée, au moment du passage du Four, le skipper de Groupe SNEF et les autres vont devoir continuer de batailler dans le petit temps, avec désormais le vent de face, et une houle d’ouest en prime. Dans ce contexte, il va sans dire que la traversée de la Manche jusqu’à Wolf Rock risque d’être longue mais, pour l’heure, cela ne semble pas déplaire à Xavier qui évolue dans le Top 10 et joue des coudes avec Anthony Marchand, avec Nicolas Lunven et Adrien Hardy, les deux leaders au classement général, à moins de 0,3 milles de lui.

 

Commenter cet article