La Solitaire Urgo Le Figaro - 1ère Etape - " Toujours dans le coup ! "

Publié le par Xavier Macaire

La Solitaire Urgo Le Figaro - 1ère Etape - " Toujours dans le coup ! "

Après avoir cavalé sous spi, dans 20 à 25 nœuds de vent, jusqu’à la cardinale Est de Rochebonne qu’ils ont enroulé aux alentours de 20 heures hier soir, les marins de la Solitaire Urgo – Le Figaro ont ensuite mis le cap sur Gijón, en même temps que le vent est monté d’un cran. En effet, comme on s’y attendait, le passage du front froid particulièrement virulent a généré des rafales de jusqu’à 50 nœuds sur une mer démontée, la nuit dernière. A la clé, une foule d’avaries au sein de la flotte et l’abandon de certains favoris, comme Erwan Tabarly ou Anthony Marchand. De son côté, Xavier Macaire a manifestement réussi à préserver son matériel. Il pointe, ce mardi à la fin de journée, à la 5e place. Une belle remontée ! La bonne nouvelle, c’est que depuis ce matin, la situation se calme progressivement. Le skipper de Groupe SNEF, qui fait route directe vers la côte Espagnole, doit malgré tout continuer de faire preuve de vigilance puisqu’il compose avec une mer toujours très agitée et quelques grains. Le changement s’annonce ainsi assez radical, ce soir, à l’approche de Gijón, le vent ayant prévu de mollir sous l’effet de la dorsale qui s’installe inexorablement sur la côte cantabrique. Le point positif pour Xavier, c’est qu’à l’inverse des retardataires, les premiers devraient, a priori, arriver tant bien que mal à trouver encore un petit souffle d’air en début de nuit pour franchir la ligne d’arrivée. Verdict aux alentours de 23 heures – minuit.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article