La Solitaire Urgo Le Figaro - 4e Etape - « Objectif podium d’étape »

Publié le par Xavier Macaire

La Solitaire Urgo Le Figaro - 4e Etape - « Objectif podium d’étape »

Après deux jours et demi de répit, les concurrents de la Solitaire Urgo – Le Figaro sont désormais dans les starting-blocks de la quatrième et dernière étape de l’épreuve. Ce lundi, à 14 heures, ils s’élanceront ainsi pour 505 milles à destination de Dieppe, via le phare de Wolf Rock, la cardinale sud Owers et Antifer. Sur le papier, l’étape la plus longue de cette 48e édition, mais aussi probablement la plus technique, surtout que la météo annoncée va rajouter pas mal de piment et ouvrir le jeu en grand. Pour Xavier Macaire, l’objectif est clair : il s’agit de terminer dans le Top 3 en Seine-Maritime. « J’ai fini 5e de la dernière manche. Le but est évidemment de faire mieux sur celle qui arrive », a expliqué le skipper de Groupe SNEF qui compte aborder ce dernier round de la même manière que les précédents. « C’est vrai qu’il y a déjà eu trois étapes et que le classement général donne un peu le ton. Cela étant dit, je pars exactement dans le même état d’esprit que les autres fois, avec l’objectif de faire quelque chose de bien à l’arrivée », a ajouté Xavier, précisant que sur le tracé à venir, une large partie se fera au près. « J’avoue que cela me fait un peu peur car cette saison, je ne suis pas très efficace à cette allure. Lors de la dernière étape, j’ai plutôt été assez rapide au portant mais au près j’ai eu des difficultés. Je n’étais clairement pas très à l’aise. Depuis, j’ai reréglé le bateau et j’essaie de me reconcentrer pour réussir cette étape malgré tout. On va voir ce que ça va donner mais il n’y a pas de raison que je n’y arrive pas », a détaillé le navigateur qui s’attend à une course très technique entre Concarneau et Dieppe. « Le début jusqu’à la pointe Bretagne risque d’être assez piégeux mais d’une manière générale, cette dernière étape s’annonce complexe du début à la fin, avec des bascules à grandes échelles à jouer, ainsi que de très nombreux effets de pointes et beaucoup de courants. Il va y avoir énormément du jeu mais je vais faire ma stratégie sans trop tenir compte des autres. J’ai envie de naviguer librement », a ajouté le marin qui occupe, pour l’heure, la 9e place au général. « C’est très serré (neuf concurrents entre le 7e et le 15e place se tiennent en 22 minutes, ndlr). Comme je l’ai dit, mon objectif est de faire un podium d’étape. C’est ce que je vais essayer d’aller chercher et pas autre chose. Je sais que si je fais dans les trois premiers, forcément, je serais naturellement devant ceux que j’ai envie d’être », a conclu Xavier Macaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article