๐—–๐—œ๐—– ๐—ก๐—ผ๐—ฟ๐—บ๐—ฎ๐—ป๐—ฑ๐˜† ๐—–๐—ต๐—ฎ๐—ป๐—ป๐—ฒ๐—น ๐—ฅ๐—ฎ๐—ฐ๐—ฒ ๐—จ๐—ป๐—ฒ ๐—ฝ๐—ฟ๐—ฒ๐—บ๐—ถ๐—ฒฬ€๐—ฟ๐—ฒ ๐—ฟ๐—ฒฬ๐˜‚๐˜€๐˜€๐—ถ๐—ฒ ๐—ฝ๐—ผ๐˜‚๐—ฟ ๐—น๐—ฒ ๐—–๐—น๐—ฎ๐˜€๐˜€๐Ÿฐ๐Ÿฌ ๐—š๐—ฟ๐—ผ๐˜‚๐—ฝ๐—ฒ ๐—ฆ๐—ก๐—˜๐—™

Publiรฉ le par Xavier Macaire

A l’issue de sa première course, le Class40 Groupe SNEF confirme déjà son potentiel ! Partis dimanche 15 mai pour 1000 milles au départ et à l’arrivée de Caen qui les ont menés au sud de l’Angleterre et de l’Irlande, Xavier Macaire et Achille Nebout ont franchi la ligne d’arrivée de la CIC Normandy Channel Race en 5ème position ce vendredi 20 mai à 9h 45 minutes et 14 secondes après 4 jours 20 heures 15 minutes et 14 secondes de course.
Pour cette première confrontation, l’objectif des deux skippers était de continuer à développer le bateau en vue de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe dont le départ sera donné le 6 novembre prochain. Et même si faire un résultat n’était pas leur priorité, Xavier Macaire et Achille Nebout se réjouissent de cette belle cinquième place. Constamment aux côtés des ténors du circuit durant toute la course, ils ont bataillé dur et confirment une nouvelle fois leur bonne entente et l’efficacité de leur binôme !
Après un démarrage dans une atmosphère orageuse au large de Ouistreham dimanche 15 mai, les skippers de Groupe SNEF ont connu une transmanche extrêmement rapide, bénéficiant d’un vent soutenu et d’un courant favorable pour contourner l’île de Wight. Puis de nouveau des orages le long des côtes anglaises où il est impossible de baisser la garde, la moindre erreur se payant cash, avant une ascension de la mer Celtique rapide et tonique au portant et le passage de Tuskar Rock dans des conditions musclées avec des rafales pouvant atteindre 30 à 35 nœuds. La traversée retour de la Manche ne fut pas plus simple : un long bord de 230 milles au près dans une mer hachée… Avant de connaître un regroupement aux abords des îles anglo-normandes dans du petit temps et les courants ! Sixièmes jeudi à la veille de l’arrivée, Xavier et Achille n’ont rien lâché et ont réussi à reprendre la cinquième place durant la dernière nuit de course.
๐—œ๐—น๐˜€ ๐—ฟ๐—ฎ๐—ฐ๐—ผ๐—ป๐˜๐—ฒ๐—ป๐˜ ๐—ฎฬ€ ๐—น’๐—ฎ๐—ฟ๐—ฟ๐—ถ๐˜ƒ๐—ฒฬ๐—ฒ :
 

ยซ Pour une premiรจre cโ€™est plutรดt trรจs rรฉussi ! Cette CIC Normandy Channel Race a รฉtรฉ bien รฉprouvante parce quโ€™on a eu des conditions difficiles et le scow nโ€™est pas du tout confortable. Il a fallu sโ€™y faire, la carรจne en scow apporte en performance mais cela produit des chocs violents. Cโ€™est assez impressionnant, tu as lโ€™impression que tu vas casser le bateau.

A part รงa, cette course รฉtait idรฉale pour prendre le bateau en main car on a eu de tout au niveau des conditions mรฉtรฉo, du portant, du reaching, du prรจs, de la pรฉtole, de la brise, du medium, on a tout fait ! On a tout de suite rรฉussi ร  รชtre dans le bon paquet, dans le top 10, voire le top 5, et on a pu jouer prรจs des anciens du circuit. Cโ€™รฉtait parfait car cela nous a permis de bien nous jauger par rapport ร  la concurrence.

Lโ€™objectif รฉtait avant tout de progresser avec le bateau, de le dรฉcouvrir. Donc le fait de naviguer groupรฉs nous a permis dโ€™essayer des rรฉglages diffรฉrents, de prendre nos marques. On รฉtait bien calรฉs tous les deux, performants ensemble, chacun avait son rรดle, on รฉtait hyper efficaces. Cโ€™est vraiment toujours un plaisir de naviguer avec Achille.

Et puis on conclut par une belle cinquiรจme place. On nโ€™y allait pas forcรฉment pour faire un rรฉsultat mais cette place reflรจte bien nos 4 jours de course. On a mรชme รฉtรฉ ร  portรฉe du podium ร  un moment, cโ€™est trรจs encourageant pour la suite ! ยป