Xavier Macaire - Retour sur la Transmanche

Publié le par Xavier Macaire

Xavier Macaire, Skipper Hérault, 5ème de la Transmanche 2012full transmanche

Pour sa deuxième course préparatoire en Atlantique, le Skipper Hérault se classe 5ème derrière Yann Eliès, Morgan Lagravière, Jean-Pierre Nicol et Vincent Biarnès. Retour sur cette course au format court mais intense…

Le parcours initial  modifié :    

   Malheureusement on n’a pas traversé la Manche, le parcours initialement prévu (Aber Wrac’h/ Plymouth / Aber Wrac’h) a été modifié au vu des fortes conditions météorologiques. Un vent d’Est de 30 nœuds établis était annoncé près des côtes anglaises,  avec des rafales à 40 nœuds (force 6 à 8), cela crée des conditions de navigation difficiles, on aurait pu le faire mais ça comportait des risques. Le comité de course a donc décidé de nous lancer sur un parcours sur la pointe de Bretagne, entre Ouessant et Sein, on a fait plusieurs allers et retours. C’était un parcours exigeant et physique, il y avait beaucoup de marques à passer, et donc beaucoup de manœuvres et de changements de voiles au gré des différentes allures offertes par le plan d’eau. Finalement, c’était un parcours plus court en distance (143 miles contre 220 prévus initialement) mais plus long en temps parce qu’on a eu des passages avec très peu de vent (de 25 nœuds au début  à 5 nœuds parfois) et d’autres avec beaucoup de courant : une trentaine d’heures de navigation très physiques durant lesquelles il a fallu rester vigilant.

Dans les 1ers malgré des déboires de voiles

départ transmanche - crédit YCA   Je suis content de cette course parce que j’ai navigué dans le groupe des cinq premiers, je suis toujours resté en tête de course, c’est très motivant et encourageant pour la Solitaire du Figaro : je me sens « dans le match ».

   Par contre, j’ai eu des déboires avec les voiles, deux contretemps qui m’ont un peu ralenti mais qui m’ont permis d’apprendre à gérer les contrariétés. Au départ, c’est mon Solent (voile d’avant) qui s’est coincé dans la ralingue au moment de le hisser, j’ai perdu un peu de temps et j’ai surtout dû couper un bout de ma voile !

   Par la suite, et c’est beaucoup plus handicapant, j’ai entièrement déchiré mon grand spinnaker lors d’un passage de front qui nous est tombé dessus. En fait, c’est une petite dépression qui est passée et qui nous a d’abord envoyé de grosses rafales puis un gros orage très impressionnant qui nous a enveloppés de ses éclairs et de ses coups de tonnerre. C’était assez magique mais on s’est bien planqués sous nos capuches ! Dans le premier passage de front avec les rafales, mon bateau est malheureusement parti au lof et au moment où j’ai redressé le bateau et regonflé le spi, ce dernier a littéralement éclaté en deux morceaux. J’ai alors eu un coup au moral assez important, il restait la moitié du parcours à faire : avec un vent faible, sans grand spi, j’étais vraiment pénalisé. J’étais 4ème et je me suis dit que j’allais tout perdre, que tout le monde allait me passer devant. A ce moment-là, Vincent Biarnès m’a effectivement doublé, mais j’ai réussi à contenir les concurrents derrière : je termine en 5ème position alors que j’avais vraiment peur de finir 10ème ou plus.

    Je serai plus vigilant la prochaine fois, je vais retravailler sur les voiles avec le voilier pour comprendre ce qui s’est passé : il ne faut pas que ça arrive sur la Solitaire… et de toutes façons je n’aime pas abîmer le matériel, j’aime bien préserver mon bateau !

 

TRANSMANCHE 2012  - Arrivées en temps réel

   

FIGARO 2

 

1

84

MORBIC

22h52m55s

2

72

VENDEE

22H56M39S

3

86

BERNARD CONTROLS

23h20m38s

4

83

PRATI BUCHES

23h36m43s

5

75

SKIPPER HERAULT

23h40m29s

6

74

SEIXO PROMOTION

23h52m16s

7

82

ROFF

00h21m07s

8

87

AGIR

01h13m17s

9

85

GALETTES ST MICHEL

01h55m46s

10

66

ARTEMIS 37

02h08m15s

11

70

FINANCIERE DE L'ECHIQIER

02h57m27s

12

67

ARTEMIS 43

03h04m28s

13

79

ENTREPRENDRE

03h06m42s

14

68

ARTEMIS 77

03h10m35s

15

65

ARTEMIS 21

03h14m08s

16

71

BRETAGNE CREDIT MUTUEL ESPOIR

03h25m40

17

77

KRISTIN FOR FULL FEIL

03h31m57s

-

 

KICKERS

Abandon

Une arrivée nocturne mais chaleureuse !

   A l’arrivée à l’Aber Wrac’h, il y a vraiment une bonne ambiance entre les skippers et l’accueil est chaleureux. La remise des prix est tout aussi agréable, les dix premiers figaristes sont montés sur le podium et ont eu des petits cadeaux. On est mélangés avec d’autres coureurs d’autres catégories, c’est sympa, c’est convivial. Et puis, j’ai été cité et applaudi en tant que Skipper Hérault, ça fait vraiment plaisir, je me sens bien dans le projet.

   J’ai d’ailleurs l’impression qu’il va y avoir une « anecdote Hérault » à chaque course puisque cette fois-ci c’est un douanier de Boulogne-sur-mer, mais originaire de l’Hérault qui est venu à ma rencontre ! Il avait lu l’article sur le baptême du bateau dans l’Hérault magazine, du coup, il était ravi de voir le bateau, il a reconnu les couleurs tout de suite.

Une équipe efficace

   Le projet Skipper Hérault prend toute son ampleur et je me sens vraiment épaulé sur tous les points. Avec Mathieu Girolet (coureur du CEM), on s’est associés pour partager un préparateur, Augustin, en qui on a une entière confiance. Il est vraiment bien, il est très pro, et il sait prendre les bonnes initiatives. Il va nous suivre sur toute la saison (Solo Le Havre, Solitaire du Figaro, Izmir cup), c’est un point positif, il va vraiment nous aider dans nos projets.

   On a aussi fait un super boulot avec les météorologues de Météo France et notre « coach »,  Nicolas Bérenger (du CEM) qui nous a beaucoup aidés sur les choix météo. Même si le parcours a changé à la dernière minute, ils ont vite rebondi et nous ont donné des informations sur le parcours en 1heure de temps, c’est vraiment un super suivi et je remercie le CEM et tous ses acteurs pour la préparation de cette course. J’en profite d’ailleurs pour féliciter Jean-Pierre Nicol, coureur du CEM, pour sa 3ème place, c’est une belle performance !

Le programme à venir :credit-J.Thorn.jpg

   Dès lundi, j’ai amené le bateau à St Quay-Portrieux (Bretagne Nord), on va s’y entraîner deux jours avec Mathieu Girolet puis Augustin va s’occuper de préparer les bateaux pour la Solitaire du Figaro. Ensuite, on va revenir s’entraîner avec Nicolas Bérenger du 12 au 15 juin et tout de suite après les préparatifs de la Solitaire vont commencer, notamment avec le prologue le 16 juin.

   Le projet avance bien, il y a de la confiance et du potentiel dans le bateau, dans le skipper et son équipe, c’est formidable, merci à tous !

Xavier Macaire, Skipper Hérault.

                                                                      

Pour me suivre : www.facebook.com/XavierMacaire.skipperHerault

                                 www.xaviermacaire.over-blog.com

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pollux 30/05/2012 22:49

Pas de soucis pour les photos, j'y serais, je surveille aussi le skipper, dés fois qu'il passerait par là.Bisous. Pollux, le chienchien de la mer.ouafffff

Xavier Macaire 30/05/2012 21:48

Salut maîtresse Pollux (morte de rire !), Xav repart demain pour un stage de secourisme, il revient du 12 au 17 pour s'entraîner, tu peux dores et déjà voir le bateau au port (prends des photos stp
!) et xav... ben faudra guetter les retours d'entraînement ! je te tiens au courant !

pollux 30/05/2012 21:43

ST Quai Portrieux, mais c'est juste a coté de chez moi, bon sang. Je vient te voir, dis moi quand ty est au port, foi de Pollux.

pollux 30/05/2012 21:41

Bon, pour un début c'est pas mal, mais peut mieux faire. " 12/20, en progrés constant": signez: la maitresse Pollux. Merci a Aurélie de nous avoir tenu en haleine.